Chloé Latour

Après une formation classique au Conservatoire d’Art Dramatique Nadia Boulanger (Paris IX), Chloé étudie la composition et la mise en scène à l’Ecole Internationale de Théâtre Jacques Lecoq (Paris). Elle y suit les ateliers d’écriture théâtrale dirigés par Michel Azama.

 

Avocate au barreau de Paris pendant deux années, elle fait le choix en 2007 de se consacrer uniquement à l’écriture et à la mise en scène. Aux États-Unis, sa rencontre avec Anne Bogart (SITI Cie, NY) la forme à de nouveaux outils de composition et de training (Suzuki, viewpoints).

 

Co-directrice de Soif Compagnie, elle met en scène pour la troupe Les Souliers Rouges (création jeune public), Penthésilée de H.V.Kleist, Portrait d’une femme de M.Vinaver, L’incroyable histoire de Mme Berlingot (création jeune public 2011), Carapace (création collective 2013). Elle met en scène en partenariat avec la Compagnie Accent, Gaia Global Circus, de P. Daubigny (Festival Reims Scène d’Europe 2013, Comédie de Reims).

 

En qualité de dramaturge, elle travaille régulièrement avec Claire Astruc à l’élaboration de spectacle de théâtre corporel en partenariat avec les Affaires Culturelles de l’Université Paris Ouest Nanterre. Elle collabore également à l’écriture du spectacle de théâtre documentaire « On a marché sur ton bitume » produit par la Cie La Carotte (Jura).

 

Par ailleurs, elle a mis en scène huit opéras pour la compagnie Opéra de Poche: Rita ou le mari battu de Donizetti, L’apothicaire de Haydn, Kiki de Montparnasse d’A. Manucci (Création mondiale), Abu Hassan de K.Weber, L’éducation Manquée de E.Chabrier, La tragédie de Carmen et Le Docteur Miracle de Bizet (Création 2012 au Festival CNCS à Moulins - Comic Opera Festival de Pékin.), L’île des sept sœurs de E.Fein, livret E. Anderson, création mondiale (festival CNCS 2013, Théâtre Adyard).

 

Chloé est également formatrice auprès des entreprises et à Science po Paris (Technique corporelle de l’Art oratoire). Elle anime des ateliers de création théâtrale auprès de public amateur depuis 2003.