L'atelier des controverses

En partenariat avec FORCCAST, nous proposons un atelier des controverses dont l'objectif est de donner des outils artistiques et techniques afin de s’orienter dans l’univers complexe des controverses, et d'ouvrir la boîte noire des sciences et des techniques en évitant à la fois le positivisme naïf et le relativisme cynique.

La Cartographie des controverses développée par FORCCAST a été élue "Projet d'innovation pédagogique IDEFI".

Qu’est-ce qu’un Atelier de Controverse ?

C'est un dispositif théâtral permettant aux élèves d’étudier une controverse sur un sujet donné et d’en explorer par l’action toute sa complexité. Chaque participant apprend à participer au débat avec ouverture d’esprit et sans idées reçues.

A quel public s’adresse-il ?

L'atelier des controverses est accessible à tous les publics : étudiants de grande école et université, lycéens, élèves de collège et de primaire, groupe de citoyens. Il peut se modifier avec souplesse selon l’âge et les possibilités de temps de travail des participants.

Quel intérêt pédagogique?

Ces ateliers stimulent la créativité, l'ouverture d'esprit et l'expression orale. Par le jeu de la simulation théâtrale, les participants s’approprient de sujets qui leurs semblaient bien loin de leur préoccupations, et prennent conscience de l'imbrication des sciences dans la société.

Comment cela fonctionne?

Comme dans un jeu de rôles, les participants construisent leurs personnages (réalistes ou imaginaires), à partir des matériaux d'enquête, défendant un point de vue précis sur telle ou telle problématique. Il s'agit non seulement de défendre une argumentation, mais d'incarner un personnage, c'est-à-dire de s'interroger sur ses valeurs, et de le caractériser par le jeu.

Quel est l'objectif de l'Atelier de controverses?

L'objectif de cet atelier est en premier lieu de créer une réflexion collective sur les imbrications de notre monde : chaque thème de controverse peut être déployé, faisant apparaître un grand nombre d'acteurs affectés ou concernés par la problématique analysée ; en deuxième lieu, cet atelier/débat stimule la créativité, l'ouverture d'esprit et l'expression orale.